Les RGPD

Qu'est-ce que le règlement RGPD.

Le RGPD Règlement général sur la protection des données et un nouveau règlement européen mis en vigueur le 25 mai 2018, qui concerne la protection des données personnelles, ce qui donne lieu à de nouveau droit pour les personnes dont les données sont collectées.

De nouvelles obligations pour les responsables de traitement comme les administrations et les entreprises.

 

Les données personnelles c'est quoi.

Ce sont des informations qui permettent d'identifier une personne, une adresse IP, un nom, une photographie, un mail, sont des exemples de données personnelles. Certaines données sont considérés  comme sensible car elles peuvent amener une discrimination ou à des préjugés, il peut s'agir d'un engament syndical, une orientation sexuelle, situation  médicale. Pour collecter ses informations il est nécessaire d'avoir le consentement écrit, pour certain cas ils doivent être validé par la CNIL pour ses cas il faut que les données et un intérêt d'ordre public.

Qui est concerné.

Tous les citoyens européens sont protégés ainsi que toutes les entreprises de traitement de données.

Toutes informations qui identifie une personne (Nom, adresse) dès qu'une entreprise possède s'est information elle et concerné

Les grandes entreprises, PME, TPE et les sociétés qui sont basées en dehors de l’Union Européen.

Le règlement ne se limite pas qu’aux entreprises puisque les administrations et les associations sont aussi touchées.   

 

La transparence sur le traitement des données.

 

Afin d’avoir une transparence total les utilisateurs doivent pouvoir donner leurs accords ou de refuser a tous moment.

Ils doivent être informés clairement sur l’utilisation de leurs différentes données personnelles.

Les entreprises doivent systématiquement prouver le consentement d’une personne

 

Les limitations et actions imposées par le règlement.

 

Les entreprises se doivent avec la mise en œuvre du règlement de limiter la collecte de donnée personnel au strict minimum.

Ils doivent obtenir et garder le consentement des citoyens

De sécuriser les données qui on était récoltées.

 

De nouveaux droits.

 

Le droit de l'oublie et de portabilité qui permet aux utilisateurs de dispose comme bon leur semble de toutes les données collectées.

Pour le droit de l'oublie ils peuvent demander la destruction de toutes les données collectées par l'entreprise à leur sujet sous certaine condition, si les données collectées présentent un intérêt public (condamnation, escroquerie financière) elles ne pourront être détruites.

Pour le droit de portabilité ils peuvent obtenir les données afin de les transmettre à une entreprise tierce.

Le droit des mineur de moins de 16 ont ou l’accord du représentant légal et requis.

 

Qu’est-ce qui se passe en cas de violation de vie privée.

 

Les entreprises sont obligées de notifier sous 72h maximum au CNIL qui est la commission nationale de l’information et des libertés ainsi que les personnes dont les données auront subi une violation.

Les personnes concernées peuvent demander réparation des préjudices matériels ou moraux engendré par la perte de donnée.

Si le règlement RGPD on risque à 20 millions d’euro ou dans le cas d’une entreprise a 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial. 

 

 

Afin de préserver au mieux la confidentialité de toutes vos données papier comme les factures, fiche de paye qui contienne des données personnelles qui sont susceptibles d'être violation du règlement en cas de problème, il est préférable d'utiliser un destructeur de documents qui permettent une sécurité optimal.