L’ENCRE DES MACHINES A AFFRANCHIR : UNE SOURCE DE REVENU BIEN PROTEGEE

Les concessionnaires français de PITNEY BOWES, NEOPOST et FRAMA défendent avec détermination leur marché sur l’encre de machines à affranchir, leurs méthodes leur permettent de maintenir des prix élevés.

Pour les concessionnaires PITNEY BOWES, NEOPOST et FRAMA, le marché de l’encre pour machines à affranchir représente environ 25% de leur chiffre d’affaires annuel total.

Sachant que la marge moyenne sur une cartouche atteint probablement 85%, on peut aisément comprendre que ces opérateurs souhaitent garder leur statut d’unique fournisseur. Pour se faire, ils mettent en œuvre différentes stratégies :

Le concessionnaire PITNEY BOWES a mis en ligne une campagne sur la qualité de son encre originale sur son site www.pbdirect.fr. Malgré cette offensive, le concessionnaire PITNEY BOWES commercialise lui aussi des cartouches compatibles par l’intermédiaire de son département lié à la vente de fournitures bureautiques.

    Le concessionnaire FRAMA communique auprès de ses clients par email pour les prévenir que des entreprises concurrentes « avec un discours ambigu, susceptible de créer une confusion » peuvent les contacter pour leur proposer des cartouches d’encre.

      D’après des témoignages rapportés par certains consommateurs, des techniciens envoyés par les concessionnaires vérifieraient le type de cartouches que l’utilisateur a inséré dans sa machine à affranchir. Quelle que soit la raison de la panne, la cause du problème pointée par le technicien serait alors la cartouche ne provenant pas du concessionnaire agréé.

        La livraison de cartouche automatisée, surtout pratiquée par le concessionnaire NEOPOST, permet de faire remonter l’information du niveau d’encre, les machines à timbrer étant reliées par la ligne téléphonique au serveur du fournisseur.

          Enfin, le concessionnaire DOC'UP distributeur FRAMA a engagé un procès contre l'un de ses concurrents commercialisant des produits compatibles, lui occasionnant de ce fait d'importants frais d'avocats.

          Une ouverture du marché de l'encre par La Poste

           En juillet 2012, La Poste a officiellement annoncé qu’elle ne souhaitait plus entretenir ce monopole en homologuant l’encre des cartouches pour machine à affranchir. Depuis, on peut trouver sur www.laposte.fr les exigences de La Poste en matière d’encre pour les machines à affranchir, à savoir que l’encre doit être « une encre indélébile, présenter une marque d’affranchissement suffisamment contrastée de couleur bleue ou noire, présenter une marque d’affranchissement parfaitement lisible, sans bavure ». Cette libéralisation du secteur a permis l’émergence de sociétés proposant des produits à bas prix, telles que YOU-PRINT.FR.

          Il est important de savoir que le contrat Poste que l’utilisateur a signé est un contrat tripartite conclu entre le concessionnaire (Pitney Bowes, Neopost ou Doc’up), la société qui souscrit à l’abonnement d’une machine à affranchir (l’utilisateur) et La Poste. Les concessionnaires sont obligés et engagés vis à vis de La Poste de maintenir un taux de machines fonctionnelles le plus élevé possible. Si par exemple une DM300c ne remonte pas ses informations de consommation d’affranchissement, cette machine sera considérée comme muette. C’est donc un manque à gagner pour La Poste, si la machine ne remonte pas les informations, La Poste ne peut facturer l’utilisateur. Les machines à affranchir muettes sont un indicateur que la Poste surveille et demande des comptes lors des audits chez les concessionnaires. La Poste exige que les machine à affranchir en parc soient fonctionnelles, cartouche compatible ou pas.

          De nouveaux prestataires pour vos cartouches d'encre machine à affranchir

          L’émergence de sociétés telles que YOU-PRINT a été initié par La Poste elle-même ! En effet, en Juillet 2012 La Poste annonce officiellement qu’elle ne souhaite plus entretenir ce monopole en homologuant l’encre des cartouches pour machine à affranchir. Depuis, nous pouvons trouver sur laposte.fr les exigences de La Poste en matière d’encre pour les machines à affranchir à savoir que l’encre doit être «  une encre indélébile,  présenter une marque d’affranchissement suffisamment contrastée de couleur bleue ou noire, présenter une marque d’affranchissement parfaitement lisible, sans bavure ».

          Cette concurrence n’empêche pas pour autant les concessionnaires d’augmenter le prix de leurs cartouches d’encre tous les ans au mois de Janvier. Cette hausse annuelle n’est pas justifiée mais elle est bien présente. Cette dernière oscille entre 4% et 9% selon les modèles. Cette pratique joue en faveur des fournisseurs d’encre compatible, car la différence de prix est de plus en plus élevée. Comme dans tout secteur, l’absence de concurrence est nuisible pour le consommateur. Le monopole de la distribution de cartouches pour les machines à affranchir entraîne la pratique de prix exorbitant et un service pas toujours à la hauteur.

          Le double discours de PITNEY BOWES

          Mais là où PITNEY BOWES pratique le double discours, c’est que leur département lié à la vente de fournitures bureautiques commercialise eux aussi des cartouches compatibles mais pour imprimantes !

          YOU-PRINT.FR est un site spécialisé dans le domaine de la cartouche pour machines à affranchir. Tous nos produits sont garantis à vie. La majorité de nos références sont produites en France, et le reste en Angleterre. Toutes nos cartouches sont testées afin d’être certain de proposer un produit de qualité et d’assurer un niveau de satisfaction clients et utilisateurs maximum. Vous pouvez retrouvez l’ensemble de nos gammes PITNEY BOWESFRAMA et NEOPOST sur notre boutique en ligne.